OBEM

OBEM

Fonctionnement des écosystèmes marins
Maitrise des outils d’observation et d’analyse
Mobilisation de connaissances et technologies récentes

Océanographie Biologique, Écologie Marine

Cette formation prépare au diplome du Master Sciences de la Mer (Parcours : OBEM )

Présentation de la formation

Responsable de la finalité
Description

Professeur à l’Université d’Aix-Marseille.

Valérie Michotey est Professeure d' écologie microbienne,  membre et directrice adjoint du MIO (Inst. Méditerrannée d’Océanologie).

Je suis également directrice ajoint recherche de l'OSU Institut Pythéas. Je couple la mesure des activités des microorganismes avec la structure des populations, appréhendées par des outils moléculaires,  en milieu marin généralement  dans  des zones perturbées. J'aborde les problématiques d'eutrophisation,d' anoxie,  ou les relations microbiome organismes supérieurs.

Contact du responsable

Valérie MICHOTEY
valérie.michotey@univ-amu.fr
Description

Maître de Conférences à l’Université d’Aix-Marseille.

Thierry Thibaut est membre du MIO (Inst. Méditerrannée d’Océanologie). 

Je dirige l’équipe Écologie Marine et Biodiversité du laboratoire. Je suis  phycologue.  Mon  activité de recherche est centrée sur les changements de végétations marines en lien avec le changement global (diversité des forêts marines, invasion, prolifération).

La plupart de mes projets de recherches sont en lien avec des gestionnaires de la nature dans un but de conservation des habitats et des espèces.

Contact du responsable

OBEM
Thierry THIBAUT
thierry.thibaut@univ-amu.fr
Contenu - colonne de gauche

Mot du responsable

Le parcours OBEM s’appuie sur des enseignements qui ont pour ambition de former des professionnels ayant de bonnes connaissances de l'environnement marin et du fonctionnements de différents écosystèmes avec différents panels de compétences suivant les unités d'enseignements qui auront été choisies. Des professionnels capables de répondre à des problématiques environnementales en 

  • traitant de grands jeux de données par des outils statistiques poussés ou en faisant de la modélisation ou 
  • en utilisant des outils moléculaires de pointe  et le traitement de séquençage haut débit ou encore 
  • en ayant des compétences de taxonomie et de gestion et ou de terrains en partenariat avec des bureaux d’étude ou des parcs naturels.

Suivant les unités d'enseignement choisies, ces professionnels auront les compétences pour aborder des problématiques plus fondamentales et/ou les outils pratiques directement mobilisables

L’équipe

Ce parcours comportent des intervenants  aux compétences variées couvrant de nombreuses disciplines et thématiques (écologie numérique/statistique/modélisation, halieutique, écologie microbienne, écologie et diversités des macro-organismes, génétique des populations, génomique,  écotoxicologie, évolutionconservation et gestion,SIG …). Les enseignants-chercheurs sont pour la très grande majorité membres du M.I.O , le reste étant  membres du l'IMBE ou du CEREGE.  Ce parcours s’appuie également sur d'autres professionnels , ingénieurs ou chercheurs provenant du CNRS, de l’IRD, de l’Ifremer issu de divers laboratoires  ainsi que du secteur privé (bureaux d’étude, associations).

Connaissances et compétences visées

Nous formons des écologues marins alliant compétences théoriques et conceptuelles en écologie, en évolution et en biologie de la conservation. Complétées par des  compétences techniques relatives aux stratégies d’échantillonnage, modélisation, analyse de données, SIG, reconnaissance d'espèces, techniques de biologie moléculaire.
 

obem

Contenu - colonne de droite

OBEM

Ce parcours propose un socle disciplinaire commun avec d’autres formations et un choix d’enseignements spécialisés dès le second semestre de master 1.

A l’issue de la formation, vous aurez acquis des compétences générales à savoir :

  • Mobiliser des ressources liées à des problématiques environnementales
  • Communiquer des informations en français et en anglais à des publics différents
  • Développer l'analyse critique
  • S'adapter à des situations professionnelles variées et proposer des solutions et des compétences théoriques et pratiques spécifiques selon les UE choisies :
  • Posséder les outils numériques et techniques pour une analyse intégratrice de l’état et de la dynamique d’un système biologique marin
  • Maîtriser les concepts écologiques qui régissent la dynamique spatiale et temporelle des populations marines

Pédagogie

Les enseignements sont répartis en cours magistraux, travaux dirigés et pratiques et sorties sur le terrain. Des polycopiés support de cours sont distribués aux étudiants, et certains éléments de cours sont en ligne sur l’Espace Numérique de Travail (ENT) ou sur des sites web des enseignants, accessibles aux étudiants. Des ouvrages sont également disponibles à la bibliothèque universitaire du campus ou au sein de l'Institut Méditerranéen d'Océanologie.

Pour ceux qui le souhaitent plusieurs unités d'enseignements proposent des échantillonnages sur le terrain y compris en plongée sous-marine. Ces enseignements sont des projets appliqués avec rapport écrit et soutenance orale.

Pour ceux que le souhaitent, des enseignements forment à l'utilisation de la programmation et de logiciel spécialisé en modélisation et traitements de données (R) ou de séquences.

Le 4ème semestre est consacré à un stage de 4 à 6 mois dans mettant en application les concepts et compétences acquises. Ce stage scientifique peut se faire dan un organisme public de recherche en France ou à l'étranger, ou dans une entreprise privée ou une association.

scrool down

Vous aimerez aussi...