Sortie pédagogique à Cassis

Géologie des Réservoirs

La finalité à pour objectifs la maîtrise des méthodes et concepts pour la caractérisation géologique et géophysique des réservoirs sédimentaires fracturés dans le contexte de la transition énergétique (hydrocarbure, stockage CO2-énergie verte, géothermie).

Géologie des Réservoirs

Cette formation confère le diplôme du Master STPE (Finalité Géologie des Réservoirs)

Présentation de la formation

Responsable de la finalité
Description

Professeur de géologie  sédimentaire à AMU depuis 2003, il a effectué une carrière internationale de géologue à Shell  entre 1988 et 2003.  Ses thématiques de recherche et d’enseignement s'inscrivent dans une démarche originale : en synergie avec l'industrie, coupler les compétences naturalistes  et quantitatives  qui permettent de caractériser et prédire les réservoirs carbonatés. Expert à l’exploration à Total de 2013 à 2015, et il est titulaire en 2019 d’une Chaire industrielle Total-Amidex.

Contact du responsable

Jean BORGOMANO
borgomano@cerege.fr
Description

Maître de conférences en sédimentologie à Aix-Marseille Université, Philippe Léonide est titulaire d’un doctorat de l’Université de Provence obtenu en 2007. Il a été chercheur postdoctoral Total de 2008 à 2009 sur la thématique des architectures stratigraphiques. De 2009 à 2011, il intègre le groupe de sédimentologie du Prof. J. Reijmer à la VU Amsterdam. Depuis 2012, responsable pédagogique de la spécialité Géologie des Réservoirs - finalité Réservoirs, ses recherches se concentrent sur le lien entre sédimentologie-diagenèse et propriétés pétrophysiques dans les réservoirs carbonatés.

Contact du responsable

Philippe LEONIDE
leonide@cerege.fr
Contenu - colonne de gauche

Mot des responsables

La finalité « Réservoirs » a pour objectif la formation de scientifiques maîtrisant les méthodes et concepts pour la caractérisation géologique et géophysique des réservoirs sédimentaires fracturés dans le contexte de la transition énergétique. L’approche pédagogique intègre les méthodes d’observation naturaliste, de détection-mesure et de modélisation des objets-systèmes géologiques. Elle s’appuie sur la transmission des connaissances scientifiques et technologiques sur les réservoirs géologiques – spécialisation sur les carbonates – ainsi que les méthodes de caractérisation et de gestion de ces réservoirs. Cette finalité, adapté à l’étude des systèmes complexes tels que les carbonates, permet la formation de praticiens et de doctorants appréciés du monde industriel et académique.

L'équipe

La finalité Réservoirs s’appuie sur une équipe d’enseignants-chercheurs, de chercheurs et d’intervenants extérieurs (industriels) spécialistes reconnus internationalement dans les différents domaines d’étude enseignés. L’équipe pédagogique met à la fois à profit leurs connaissances des méthodes et leurs applications dans le monde industriel et académique pour construire un projet professionnel. Les enseignants universitaires intervenants dans cette finalité sont au plus près des réalités des besoins des entreprises grâce aux nombreux contrats de recherche en partenariat avec l'industrie..

Connaissances et compétences visées

Selon le projet professionnel, le diplômé a les compétences d’un chercheur ou ingénieur de haut niveau pouvant gérer les problématiques en géosciences des réservoirs en particulier les réservoirs carbonatés (exploration-exploitation des ressources énergétiques, eau, stockage, géothermie) et en géologie sédimentaire de la surface et du sous-sol.

Les principales compétences reposent sur :

  • la maîtrise les différentes méthodes de la géologie et de la géophysique des systèmes sédimentaires, qui permettent d'intégrer les approches naturalistes, la métrologie et la modélisation numérique, afin de caractériser et de prédire le développement spatio-temporel des réservoirs et de leurs propriétés physiques ;
  • la maîtrise des outils de la stratigraphie, sédimentologie, géologie structurale, pétrophysique et géophysique.

Un point fort de la formation est l’approche intégrant la géologie de terrain et les méthodes de modélisation numérique 3D des objets géologiques, et de leurs propriétés.

 

Contenu - colonne de droite

Pédagogie

Chaque semestre du Master propose une unité d’enseignement en « apprentissage par projet » (APP). La finalité Réservoir offre des sujets de complexité croissante au fur et à mesure des semestres.

Le Master 1 permet d’explorer au premier semestre les connaissances fondamentales et les méthodes l’analyse permettant la compréhension des bassins et réservoirs sédimentaires, dans la continuité d’un stage terrain de début d’année. Au cours du second semestre du Master 1, des méthodes d’études des bassins et réservoirs de plus en plus spécialisées sont traitées, comme par exemple les méthodes de stratigraphie séquentielle, de géophysiques et de diagenèse appliquées aux systèmes carbonatés.

En Master 2, il est proposé un approfondissement des problématiques de caractérisation, de compréhension et de prédiction des réservoirs carbonatées à partir de :

  • la compréhension des liens génétiques entre sédimentologie / diagénèse / déformation et propriétés pétrophysiques,
  • la modélisation numérique des réservoirs, de la modélisation des processus sédimentaires, de l’interprétation sismiques 3D.

Des stages et sorties de terrains (Alpes, Gard, Provence) et des séances de travail en laboratoire (description de carottes, analyse pétrophysique) sont également proposés, afin d’appliquer et de réinvestir les connaissances et compétences acquises au cours de la formation.

scrool down

Vous aimerez aussi...